MAINTENANT ILS PEUVENT VENIR

De Salem Brahimi

ALGÉRIE, FRANCE I 2015 I FICTION I 1H35
ARABE SOUS-TITRÉ FRANÇAIS
AVEC AMAZIGH KATEB, RACHIDA BRAKNI
♥  Prix du Jury – Festival de Dubaï 2015

 

Fin des années 1980 en Algérie : le socialisme se meurt et l’islamisme d’importation afghan plonge le pays dans la tragédie: 200 000 morts. Sur injonction de sa mère, Nouredine épouse la belle Yasmina. Avec elle, il apprendra l’amour, la famille, la résistance. Malgré l’horreur. Mais rien n’échappe à la violence islamiste. Cerné par les terroristes, Nouredine serre sa fille contre lui aussi fort qu’il l’aime. À en mourir.

Adapté du roman éponyme d’Arrezki Mellal, coscénariste du film, Maintenant ils peuvent venir est le troisième long-métrage du producteur Salem Brahimi. Le roman comme le film s’attachent surtout à la face intime de personnages confrontés à l’irruption des semeurs de mort islamistes. Dans un pays qui prend l’eau, face à cette violence au quotidien, le film raconte les efforts de Nouredine et des siens pour ne pas perdre pied, apprendre à rester en vie et résister, seuls, à l’horreur de cette tragédie qui frappe tout un pays. Un rappel salutaire et puissant dans ces temps troublés par le terrorisme.

Vendredi 11 novembre à 17H30
RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

SALEM BRAHIMI

Né en 1972 à Londres, Salem Brahimi est un producteur et réalisateur franco-algérien, diplômé de l’EDHEC. Après avoir coréalisé un long-métrage documentaire sur le Festival Panafricain d’Alger de 2009, il réalise Abd El Kader, un documentaire sur l’Emir Abdelkader. Il a par ailleurs produit des longs-métrages de fiction et des documentaires (entre autres Mon Colonel de Laurent Herbiet en 2006, Cartouches Gauloises de Mehdi Charef en 2007, tous deux coproduits avec KG Productions, Eden à l’Ouest, de Costa-Gavras (2009) et Selves and Others d’Emmanuel Hamon.