LE RUISSEAU, LE PRÉ VERT ET LE DOUX VISAGE

De Yousry Nasrallah

EGYPTE I 2016 I 1H55 I SORTIE NATIONALE LE 14 DÉCEMBRE
ARABE SOUS-TITRÉ FRANÇAIS
AVEC LAILA ELOUI, MENA SHALABY, BASSEM SAMRA

♥  Sélection Festival de Locarno 2016

 

Yehia est chef cuisinier. Avec son fils Refaat, passionné de recettes et de saveurs, et son cadet Galal, coureur de jupons, ils préparent des banquets pour des cérémonies de fête. Lors d’un mariage paysan orchestré par Yehia et ses fils, au cours duquel se dévoileront des amours secrètes, un homme d’affaires de la région et sa riche épouse proposent de racheter leur commerce. Devant le refus de Yehia, la proposition tourne à la menace…

On suit les préparatifs d’un mariage dans la province égyptienne, qui sera une fête de l’amour dans toute sa sensualité, les couples se reformant au gré des vrais désirs, qui prennent le pouvoir. Avec des actrices belles comme à Hollywood, des numéros de danse comme à Bollywood, le film est un spectacle réjouissant, sidérant. En parlant d’amour, de sexe et de nourriture, Yousry Nasrallah a dit vouloir célébrer les plaisirs de la vie qui racontent les hommes et les femmes depuis toujours, envers et contre tout. Un hymne à la liberté dont la radicalité se savoure dans l’allégresse générale.

AVANT-PREMIÈRE

SOLO DE DANSE ORIENTALE

(AVANT LE FILM)

PAR MYRIAM SORIGNET

Spectacle et invitation à la danse pour un moment de partage avec le public par la danseuse, chorégraphe et professeur de danse orientale, Myriam Sorignet. Initiée dès son enfance à la danse classique, elle découvre la musique orientale égyptienne, le oud, la derbuka, le kanoun…Oum Kalsoum, Farid el Atrach et tant d’autres… sa poésie, la culture qui s’y rattache, et se prend d’amour pour ses danses. Sa danse se distingue par la dimension théâtrale qu’elle y apporte, l’émotion et l’authenticité de ses créations chorégraphiques, en lien intime avec la musique.

 

danse

EN AVANT-PROGRAMME :

•  COVER-UP ! D’ADEL ABIDIN
IRAK I 2014 I 4 MN

Clin d’œil à la célèbre scène de Marilyn Monroe dans le film Sept ans de réflexion. Court-métrage proposé par La Galerie et l’Institut des Cultures d’Islam (ICI).