DIVINES

De Houda Benyamina

FRANCE I 2016 I 1H45
AVEC OULAYA AMAMRA, DÉBORAH LUKUMUENA, JISCA KALVANDA
♥ Caméra d’or – Quinzaine des réalisateurs Festival de Cannes 2016

 

Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien.

Les deux gamines de Divines de Houda Benyamina ne ressemblent qu’à elles-mêmes : un tourbillon blagueur, inspiré, électrisant, emporté à pleine vitesse du comique au tragique, de la chronique sociale au polar haute tension. Cet étourdissant mélange des genres récupère et brasse tous les clichés qui traînent au pied des cités, pour en faire quelque chose d’étonnamment neuf, frais et singulier.

Lundi 7 novembre à 18h
Jeudi 10 novembre à 18h30
Lundi 14 novembre à 14h

HOUDA BENYAMINA

 

Diplômée de L’ERAC, Houda Benyamina se forme à la réalisation grâce à l’association 1000 visages, qu’elle a fondée en 2006 pour démocratiser le cinéma. C’est avec cette structure qu’elle réalise son premier court-métrage Ma poubelle géante. Son moyen-métrage Sur la route du paradis, a été primé dans de nombreux festivals. Divines est son 1er long-métrage. « J’ai tenu, parce que c’est un fait, à ce que la diversité ne soit pas un événement dans mon histoire, et qu’elle soit universelle. Je parle de gens en prise avec leurs émotions et qui font avec les moyens du bord. J’ai voulu donner chair à cette jeunesse trop souvent stéréotypée et méconnue, dans toute son humanité, belle et laide. Divines est une tragédie, mais l’humour et la vie sont au centre du film, que je voulais lumineux. » Houda Benyamina.